Institut Victoria : : Psychologie de la personnalité

Objectifs du programme d'internat

Conformément aux barèmes établis par l'Ordre des Psychologues du Québec et les départements universitaires de psychologie, le but premier de notre programme d'internat est de développer l'autonomie professionnelle des futurs psychologues, et de leur permettre d'acquérir une formation adéquate à la pratique de la psychologie, incluant l'évaluation, la psychothérapie, l'intervention psychologique ponctuelle, toute autre activité d'intervention spécifique au milieu, de la consultation, de la gestion et de la supervision.

Les objectifs spécifiques s'inspirent des sept domaines de compétences à développer décrits par l'OPQ (à noter que la compétence « gestion » n'est plus exigée mais nous l'avons conservée):

  • 1-Établir des relations interpersonnelles constructives
  • 2-Permettre l'apprentissage et l'utilisation d'outils d'évaluation
  • 3- Favoriser, restaurer, maintenir ou accentuer le fonctionnement positif des individus par le biais de services préventifs, curatifs ou développementaux (intervention)
  • 4-S'engager dans une pratique générale de la science (recherche)
  • 5-Développer une sensibilité aux autres et avoir une conduite irréprochable (éthique et déontologie)
  • 6- Développer la compétence de consultant
  • 7- S'initier au rôle de superviseur clinique


Plus spécifiquement, l'internat au sein de l'équipe de l'Institut Victoria vise à acquérir des habiletés de base et avancées pour la psychothérapie des troubles de la personnalité de divers degrés de sévérité.

Objectifs liés à l'évaluation , au diagnostic et aux notions de base

  • Appliquer les connaissances des diagnostics des troubles mentaux qui présentent des similarités avec les troubles de la personnalité et/ou pouvant être comorbides avec un trouble de la personnalité.
  • Faire la distinction entre un délire et les distorsions de la réalité que constituent les projections (représentations de Soi et de l'objet) des troubles de la personnalité.
  • Comprendre la différence entre l'approche descriptive du DSM V et les classifications psychodynamiques des troubles de la personnalité (Masterson; Kernberg; Kohut).
  • Connaître l'étiologie développementale des troubles de la personnalité et ses autres facteurs de risque.
  • Maîtriser les concepts de dépression d'abandon, de faux-soi défensif et de triade dynamique.
  • Reconnaître l'immaturité des mécanismes de défense et des relations d'objet : clivage, représentations partielles clivées et identifier les mécanismes de défense archaïques («acting-out», agrippement, déni, fusion grandiose, retrait, somatisation, projection, identification projective, évitement).
  • Maîtriser la définition de l'« acting-out » au sens strict et au sens large («acting-out» transférentiel).
  • Reconnaître l'immaturité des fonctions du Moi : tolérance à la frustration, contrôle des impulsions, perception de la réalité/jugement, frontières du Moi.
  • Être capable d'observer ces notions de base dans l'évaluation et dans les verbatims d'entrevue.
  • Être capable de faire une évaluation diagnostique incluant le degré de sévérité, la structure intrapsychique et les défenses au premier plan, au moyen d'entrevues cliniques, de questionnaires et d'outils psychométriques.
  • Être capable de formuler un plan d'intervention court, moyen ou long terme focalisé et réaliste.
  • Identifier le contre-transfert et les « acting-out » contre-transférentiels, et les mettre en relation avec la structure intrapsychique du client lorsque pertinent.

Objectifs liés aux techniques d'intervention

  • Établir un consensus avec le client sur les objectifs d'intervention et le cadre.
  • Intervenir sur les « acting-out » transférentiels pour favoriser l'alliance thérapeutique.
  • Pister la triade dans le verbatim, puis in vivo dans la situation d'entrevue.
  • S'initier aux techniques de confrontation avec les structures borderlines.
  • S'initier aux techniques d'interprétation empathique avec les structures narcissiques.
  • S'initier aux techniques d'interprétation particulières aux structures schizoïdes.
  • Développer sa persévérance dans l'intervention sur les résistances.
  • Développer l'identification, l'autorégulation et l'utilisation thérapeutique du contre-transfert.
  • S'initier aux techniques de résolution de problème, de coaching, d'entraînement aux compétences (DBT), de psychopédagogie, de réassurance.
  • Adopter une attitude à la fois thérapeutique et sécuritaire devant les gestes suicidaires et parasuicidaires.

Objectifs liés aux aptitudes professionnelles

  • Être capable d'évaluer si le client a besoin d'une médication psychotrope et être capable de décider de le référer en médecine ou psychiatrie.
  • Pouvoir rédiger une courte note pour le psychiatre ou le médecin de famille résumant le motif de la consultation demandée.
  • Ponctualité (début et fin des entrevues, réunions d'équipe, rencontres de supervision).
  • Développer une autonomie dans le travail en dehors des rencontres de supervision (lectures, préparation des extraits à présenter, etc.).
  • Respecter les règles administratives de fonctionnement.
  • Développer une capacité de travailler en équipe (affirmation, maturité, attitude non défensive quant aux difficultés rencontrées dans le travail, capacité de faire des compromis entre les objectifs individuels et les objectifs de groupe).
  • Être capable de se dévoiler et d'être présent à l'autre dans les supervisions de groupe et les réunions cliniques.


image

Pour plus d'information

Pour plus d'information, veuillez nous contacter par téléphone au 514.954.1848